L'hypnose

L'être humain a comme mauvaise habitude de s'enfermer dans des fausses croyances et des schémas de pensées qui influent de manière inconsciente et automatique sur son comportement. C'est ici que l'hypnose intervient. Elle va permettre la modification de l'image que nous avons de nous-même, autrement dit de changer de point de vue. Car l'être humain a également des ressources et la capacité de reprendre le contrôle. Il suffit simplement de l'aider a accéder à ces ressources et capacités en question.

 

L'efficacité thérapeutique de l'hypnose n'est plus à prouver, mais attention elle n'est pas une baguette magique capable de tout résoudre. En fait elle est un outil, un excellent complément entre les mains du thérapeute. Malgré son efficacité prouvée et ses résultats parfois épatants elle a aussi ses limites. Non seulement elle est impuissante face à certaines souffrances, mais surtout elle ne permet pas un travail de fond et, quand elle est utilisée "seule", elle a tendance à ne faire que déplacer le symptôme. C'est pour ses raisons que de plus en plus d'hypnothérapeutes se forment à d'autres disciplines, et c'est très bien !

Le patient doit être prêt pour entamer une hypnothérapie, d'ailleurs bien souvent un patient qui consulte pour des séances d'hypnose, se verra proposé un travail plus analytique dans un premier temps. Un "dépoussiérage" nécessaire pour optimiser l'efficacité du processus.

Parfois l'hypnose peut également faire peur. Surtout aux personnes qui ont du mal à "lacher prise". Il est temps de dissiper un grand malentendu. Chaque personne entre en hypnose à sa manière. Très détendue pour les uns, en gardant le contrôle pour les autres. Peu importe, il n'y a pas de bonne ou mauvaise manière de procéder. Quelque soit celle du patient, l'inconscient reste accessible aux suggestions du thérapeute, et ce même s'il est resté conscient tout au long de la séance et se souvient de tout.

 

Le thérapeute n'hypnotise pas le patient, il l'aide simplement à entrer en hypnose.

Si le patient est réticent ou n'accepte pas une suggestion il l'a refuse automatiquement et peut également sortir de la transe hypnotique. L'hypnothérapie n'a rien à voir avec l'hypnose de spectacle, n'est ce pas ?

Cette discipline s'est beaucoup développée ces dernières décennies. Toutefois pour comprendre ce qu'elle est, il faut bien garder en tête qu'elle existe depuis la nuit des temps, tout simplement parce que l'état hypnotique est un état naturel, dans lequel nous nous plongeons chaque jour, par moments plus ou moins longs, sans nous en rendre compte. Ainsi par exemple, quand vous conduisez et pensez à autre chose, ou bien êtes absorbés par un film ou un livre, vous êtes déjà dans un état de conscience modifée.