L'univers de l'enfant est à la fois très riche et très complexe (malgré ses allures simple). Par exemple, ses compagnons de jeux imaginaires ne sont pas de simples créatures sorties d'un monde merveilleux mais sont avant tout le moyen d'extérioriser un univers psychique, des angoisses, des craintes, des doutes, des peurs. Aussi l'enfant est incapable de contrôler seul ses émotions comme un adulte, il a besoin de quelqu'un qui les contrôlent pour lui. 

Il n'est pas rare de voir des enfants agressifs, violents, terrifiés par des cauchemars, ou souffrant d’énurésie (pipi au lit).

Avoir besoin d'aide dans l'éducation de nos enfants ne doit pas être vu comme un constat d'échec ou de honte. Ces périodes sont des moments de bonheur et de difficultés pour tous les parents. Quand les difficultés prennent le pas sur les joies il ne faut pas hésiter à en parler à un professionnel compétent. D'autant plus que l'enfant souffre au moins autant que le parent de cette situation (même si parfois cela ne semble pas être le cas).

 

L'être humain étant doté de pouvoirs extraordinaires, nous remarquons que bien souvent des enfants qui rencontrent une problématique développent en réaction des capacités, des forces. Il s'agit de repérer et d'exploiter ce potentiel.

“ Quiconque s'attache à écouter

la réponse des enfants est

un esprit révolutionnaire ”

Françoise DOLTO , pédiatre et psychanalyste

 

Je suis radicalement opposé aux pratiques courantes "d'étiquetage" par le biais de questionnaires types à des fins de classifications scientifiques (les troubles de ceci, les "dys" de cela etc...). Nous considérons que les processus psychiques sont dynamiques et peuvent varier selon le jour, les humeurs et l'environnement. Enfermer nos enfants dès le plus jeune âge dans des classifications qui finissent par leur coller à la peau nous est insupportable. Sans parler de la surmédicamentation et de ses effets négatifs. Malheuresement ces pratiques sont encore très courantes...

 

Partant de là, tous les enfants sont des hyperactifs et ont des troubles du comportement, et c'est tant mieux pour eux...

 

La thérapie repose essentiellement sur la communication et le jeu symbolique, afin de repérer les conflits psychiques de l'enfant dans un premier temps, puis de les appréhender et de les dépasser. Des conseils seront également donnés aux parents afin de mettre en place un "cadre" cohérent et bénéfique pour le développement de leur enfant. 

“L'enfant qui paraît le moins docile

est souvent celui chez qui

les plus grandes valeurs intellectuelles

se développent si il est

traité de façon compréhensive”

Frances G.WICKES, enseignante et psychanalyste